Nos Moulins à nous !

Publié le par Mourier

Je trouve ces deux phrases très belle Gringo....
Belle de lucidité... je n'avais pas vu les choses comme ça...

 - (...) Les gens qui boivent le font avec n'importe qui et c'est souvent des relations superficiels nulle et sans interet...

- (...) Ou on décide de partager des choses profonde avec les gens ou alors d'effleurer des choses et se mettre minable avec des gens que tu ne voudrais pas côtoyer dans ta vie ....

En faite on ne sais pas être superficielle, c'est ça notre problème ! Je viens d'entre voir la lumière ! Même si nous déconnons ! Nous sommes grave même jusqu'au plus profond de notre humour ! Nous prenons tout à coeur, notre travail, notre couple ! Au fond nous ne savons pas être léger et on en veux aux autres de l'être ! Peut être parce qu'on a conscience de ne pas avoir le temps, conscience que l'on meure à petit feu !  
C'est comme ça que naît le cynisme, il naît de l'incapacité de faire abstraction de la douleur et on la gère comme on peu !
Nous ne voulons pas accepter le destin de l'homme ! ne pas céder à la fatalité !
Tout notre quotidien on le passe à combattre le temps et le normal ! On veux de l'original ! On veux du différend !
Les gens qui boivent/qui se droguent nous jette à la figure leur non-originalité ! Nous jettent à la figure l'abandon de nos valeurs !
Nous jettent à la figure leur : " On est heureux comme ont peux !"

L'alcool est une fuite, la drogue aussi ! Nous, nous prenons ça comme une désertion ...

Comment ne pas en vouloir a quelqu'un qui fuie le combat ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article